Grève : Di Antonio menace de revoir la dotation des TEC

23/11/15 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Belga

Le bureau politique du cdH a déploré le maintien des actions syndicales dans certaines régions ce lundi alors que l'union nationale devrait à ses yeux prévaloir face aux risques terroristes. Le ministre wallon de la Mobilité, Carlo Di Antonio, a menacé de revoir la dotation des TEC, la société wallonne de transport en commun.

Grève : Di Antonio menace de revoir la dotation des TEC

© BELGA

"A l'heure où tous les services de police doivent être mobilisés pour garantir la sécurité, ces actions ne sont pas adaptées", a affirmé le cdH dans un communiqué. Il convient à ses yeux "d'éviter de perturber le bon fonctionnement du pays à l'heure où les questions de sécurité sont prioritaires".

Le ministre wallon de la Mobilité va plus loin par rapport à cette grève décrétée par le front commun CSC-FGTB en Hainaut et à Namur, rapporte lundi lesoir.be. Il a tenté en vain de persuader samedi soir par mail Thierry Bodson, le secrétaire général de la FGTB, de faire lever le préavis de grève de ce lundi.

Le ministre cdH estime que ce mouvement de grogne dans ces circonstances discrédite les TEC. Il ajoute qu'il réfléchira "à deux fois lorsqu'il s'agira de revoir la dotation aux TEC", car une telle décision "n'aide pas à expliquer pourquoi il faut encore de l'argent supplémentaire à un service qui fait grève parfois sans préavis ou, comme aujourd'hui, quand la population aurait bien eu besoin des bus pour ne pas engorger un peu plus les routes."

En savoir plus sur:

Nos partenaires