Grève des gardiens de prison - "Une réunion très constructive"

21/12/15 à 19:04 - Mise à jour à 19:04

Source: Belga

(Belga) La négociation entre les syndicats des gardiens de prison et le cabinet du ministre de la Justice lundi a été "très constructive", indique le cabinet du ministre de la Justice, Koen Geens, dans une réaction à l'issue de la rencontre. "On a fait un pas correct", a indiqué Michel Jacobs, secrétaire fédéral CGSP AMIO Justice. Concernant l'éventuelle grève annoncée par la CGSP entre Noël et Nouvel An, "la base devra rendre sa décision demain/mardi", selon M. Jacobs. "Nous avons fait des progrès", a pour sa part affirmé Filip Duval de l'ACV (CSC).

Grève des gardiens de prison - "Une réunion très constructive"

Grève des gardiens de prison - "Une réunion très constructive" © BELGA

Les syndicats négocient depuis des mois avec la direction générale des prisons et le cabinet du ministre de la Justice sans arriver à un résultat, au sujet, notamment, du manque de personnel et des économies à réaliser. "La réunion s'est déroulée dans un climat serein. Les quatre points remis dans notre préavis de grève ont été rencontrés. Nous avons donc fait un pas correct, même si tous n'a pas été gagné", selon M. Jacobs qui s'est montré positif. "La base tranchera demain/mardi dans la journée sur le maintien ou non de la grève qui devait débuter dimanche prochain." "Nous avons fait des progrès", a fait savoir M. Duval lundi soir, après une rencontre entre les syndicats et le cabinet Geens. "On est arrivé à s'accorder sur l'embauche de 54 employés supplémentaires à temps plein." Le ministre a pris une série d'engagements importants au sujet, notamment, de la prime de flexibilité, les uniformes et le renforcement du personnel dans le contexte de déradicalisation, a encore indiqué la porte-parole de M. Geens, Davine Dujardin. Une action de grève a été lancée jeudi soir, dès 22 heures, dans les prisons. La CSC avait appelé ses membres à arrêter le travail jusqu'à ce samedi matin, 6 heures. De son côté, la CGSP avait lancé un appel à d'autres actions jusqu'à mardi matin, 6 heures. La CGSP avait également annoncé des actions possibles du dimanche 27 décembre à 22h00 au mercredi 30 décembre à 06h00. Les syndicats devront maintenant présenter ces propositions à leurs membres, au plus tard à la mi-janvier, selon le cabinet du ministre. "Il faudra maintenant déterminer si nos membres estiment que les propositions sont suffisantes", indique M. Duval. Un comité national aura lieu à ce sujet le 11 janvier prochain, selon l'ACV. Le syndicat chrétien admet qu'un signal important a été envoyé à l'issue de la rencontre de lundi, mais ils estiment toutefois que des progrès doivent encore être faits sur d'autres points. Des groupes de travail ont ainsi été mis en place sur l'absentéisme, le Corps de sécurité et la formation. Le service minimum garanti est encore en discussion. (Belga)

Nos partenaires