Grève des fonctionnaires francophones en Wallonie et à Bruxelles

05/06/13 à 10:55 - Mise à jour à 10:55

Source: Le Vif

Des piquets de grève ont été installés un peu partout mercredi matin devant les bâtiments de la fonction publique à Namur. A Bruxelles, les syndicats en front commun tiennent deux piquets de grève devant le ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et devant le siège de l'ONE (Office de la Naissance et de l'Enfance).

Grève des fonctionnaires francophones en Wallonie et à Bruxelles

© Image Globe

"L'adhésion au mouvement de grève est assez grande", a commenté Stéphane Jaumonet, permanent CGSP devant le bâtiment Cap Nord, boulevard du Nord, à Namur.

"Les services opérationnels ne sont pas renforcés et on constate des dépenses somptuaires pour les cellules stratégiques", relève Didier Cornet, délégué permanent CSC pour la Fédération Wallonie-Bruxelles. On remarque également l'engagement plus fréquent de consultants privés qui coûtent extrêmement cher. On se pose donc des questions sur la bonne gouvernance de la Communauté française." Il rappelle qu'en 2005, il y avait 55% de statutaires. Aujourd'hui, l'équilibre est, selon lui, inversé et se compose de 45% de statutaires pour 55% de contractuels.

Les syndicats durcissent ainsi le ton à la suite d'une série de rencontres ces dernières semaines avec les représentants des deux gouvernements, restées selon eux sans réponse satisfaisante en termes de meilleure gouvernance, d'emplois statutaires et de relèvement de la prime de fin d'année. Quelque 25.000 personnes sont employées dans les services concernés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires