Grève dans les prisons - Septante-quatre détenus de Tournai et Leuze-en-Hainaut attendent la décision du juge

18/05/16 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Belga

(Belga) Le président du tribunal de première instance de Tournai, agissant en référé, devrait rendre une ordonnance dans les prochains jours suite à une citation lancée contre l'Etat belge par un détenu de la prison de Tournai qui réclame un droit au service minimum au sein de la prison. Depuis l'envoi de la citation, ce détenu a été rejoint par 73 autres personnes incarcérées dans les prisons de Tournai et de Leuze-en-Hainaut. L'affaire a été plaidée mercredi matin devant le tribunal civil de Tournai.

Grève dans les prisons - Septante-quatre détenus de Tournai et Leuze-en-Hainaut attendent la décision du juge

Grève dans les prisons - Septante-quatre détenus de Tournai et Leuze-en-Hainaut attendent la décision du juge © BELGA

Alors que les agents pénitentiaires ont entamé leur 23e jour de grève, les détenus ont demandé via leurs avocats d'avoir droit à trois visites familiales par semaine, à une promenade quotidienne d'au moins une heure par jour, à un accès quotidien au téléphone, à un accès normal aux douches, à la visite de leurs avocats et de la commission de surveillance sous peine d'une astreinte de 10.000 euros par jour. Ils réclament aussi un dommage moral d'un euro provisionnel depuis le 25 avril 2016. Selon l'avocat qui représentait l'Etat belge, la situation se serait améliorée au sein de la prison de Tournai où les détenus auraient accès à un appel aux familles par jour, à une promenade sous le préau d'une heure trente tous les deux jours ainsi qu'à une douche tous les deux jours. L'avocat n'a pas eu d'informations sur la situation à Leuze-en-Hainaut. Un avocat des détenus a confirmé que la situation s'était améliorée à Tournai mais elle n'est pas encore revenue à la normale. Le juge n'a pas précisé la date à laquelle il rendra son ordonnance. (Belga)

Nos partenaires