Grève dans les prisons - Prison de Jamioulx: L'Etat belge condamné à payer des astreintes de 250 euros par jour

17/05/16 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Belga

(Belga) Le tribunal des référés du Hainaut a condamné l'Etat belge à verser 250 euros par jour aux 25 détenus qui ont introduit des demandes d'astreinte contre l'Etat si leurs conditions de détention ne s'amélioraient pas.

Grève dans les prisons - Prison de Jamioulx: L'Etat belge condamné à payer des astreintes de 250 euros par jour

Grève dans les prisons - Prison de Jamioulx: L'Etat belge condamné à payer des astreintes de 250 euros par jour © BELGA

La semaine dernière, 25 détenus de la prison de Jamioulx ont introduit des demandes d'astreintes contre l'Etat belge devant le tribunal des référés de Charleroi. Ils entendaient dénoncer la détérioration de leurs conditions de détention depuis le déclenchement de la grève des agents pénitentiaires. Mercredi dernier, la présidente du tribunal s'était rendue sur place et avait pu rencontrer les membres de la direction de la prison ainsi que les plaignants. Elle avait alors constaté que, malgré la bonne volonté des responsables, les conditions de détention étaient particulièrement précaires. Ce mardi, l'ordonnance rendue par le tribunal condamne l'Etat belge à verser 250 euros par jour aux détenus plaignants s'il ne leur est pas permis de recevoir deux visites de leurs proches par semaine. Six d'entre eux recevront la même somme si une sortie quotidienne au préau ne leur est pas accordée. D'autres devront recevoir des soins sanitaires ou psychiatriques sous peine d'une pareille sanction. (Belga)

Nos partenaires