Grève dans les prisons - Pour Charles Michel, les négociations sont terminées

08/06/16 à 22:30 - Mise à jour à 22:30

Source: Belga

(Belga) Pour le Premier ministre Charles Michel, les négociations avec les syndicats au sujet des prisons "sont terminées", a indiqué mercredi soir son porte-parole. Plus tôt dans la journée, la CSC et la CGSP lui avaient adressé une contre-proposition au protocole d'accord du ministre de la Justice Koen Geens. Mais, pour Charles Michel, la messe est dite.

"Le ministre Geens a rencontré 12 fois les syndicats en un mois", rappelle le porte-parole de Charles Michel. A chaque étape, Koen Geens a reçu l'appui du Premier ministre. "Ce que dit le ministre Geens dans ce dossier, c'est le gouvernement qui le dit." Le protocole d'accord du ministre de la Justice "prévoit 480 gardiens supplémentaires, la rénovation de prisons et même, via le Masterplan, la construction de nouvelles prisons. C'est donc un très bel effort", estime Charles Michel. "Deux-tiers des syndicats" ont approuvé la proposition, et "le ministre Geens et donc le gouvernement restent disposés à accueillir la CGSP et la CSC pour (la) signer", insiste le chef du gouvernement fédéral. La semaine dernière, les trois syndicats néerlandophones (ACV, ACOD et VSOA) et l'organisation libérale francophone SLFP avaient accepté le protocole d'accord du ministre de la Justice, contrairement à la CSC et la CGSP. Ces dernières déplorent notamment que le cadre renforcé proposé n'est valable que pour un an et demi. Ce mercredi, ils ont demandé au Premier ministre que les 7.075 équivalents temps plein soient maintenus jusqu'à la fin de la législature, alors qu'ils exigeaient initialement qu'on en reste au cadre de 2014, à savoir 7.241 équivalents temps plein. Les prisons bruxelloises et wallonnes sont touchées par une grève des gardiens de prison depuis plus d'un mois. (Belga)

Nos partenaires