Grève dans les prisons: militaires présents à Lantin, Saint-Gilles et Forest

09/05/16 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Belga

(Belga) Les prisons de Lantin, Saint-Gilles et Forest bénéficient du renfort de militaires pour pallier le manque d'effectifs causé par le mouvement de grève des agents pénitentiaires, a indiqué lundi le cabinet du ministre de la Justice Koen Geens. L'administration pénitentiaire analyse quotidiennement les besoins en termes de personnel pour les services de jour et de nuit.

Grève dans les prisons: militaires présents à Lantin, Saint-Gilles et Forest

Grève dans les prisons: militaires présents à Lantin, Saint-Gilles et Forest © BELGA

Le comité ministériel restreint a décidé dimanche de réquisitionner l'assistance de l'armée afin de "fournir un soutien humanitaire supplémentaire dans les prisons bruxelloises et wallonnes". Dans un premier temps, six pelotons de 30 militaires sont déployés à Lantin, Saint-Gilles et Forest, les trois plus grandes prisons concernées par le mouvement de grève. Ces militaires sont appelés en soutien lorsque la police ne peut compenser seule l'absence d'agents pénitentiaires pour prendre en charge les services minimum fournis aux détenus, a précisé le cabinet du ministre Koen Geens. "Le gouvernement a pris cette décision car plusieurs de ces services ne sont plus assurés après 12 jours de grève dans les institutions pénitentiaires", confirme-t-on encore. Les agents pénitentiaires de plusieurs prisons ont déjà rejeté le nouveau protocole d'accord négocié vendredi entre Koen Geens et les représentants syndicaux. Le ministre attend cependant une réponse officielle et définitive, a ajouté son cabinet. "Le ministre pense toujours que le protocole est bon, avec le recrutement de 405 personnes notamment, et a précisé qu'il avait déjà dépassé le cadre budgétaire fixé par le gouvernement." Lundi après-midi, le ministre de la Justice doit rencontrer les syndicats en présence du médiateur social afin d'évoquer plusieurs dossiers problématiques, notamment le relèvement de l'âge de la pension et l'instauration d'un service minimum. (Belga)

Nos partenaires