Grève dans les prisons: les syndicats ont quitté la table des négociations jeudi matin

28/04/16 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Belga

(Belga) Les syndicats ont quitté la table des négociations ce jeudi matin alors qu'une réunion de concertation sociale se tenait au SPF Justice à Bruxelles en présence du ministre Koen Geens en lien avec les actions de grèves menées dans les prisons du pays, a appris l'agence Belga auprès d'une déléguée permanente de la CSC Services publics.

Grève dans les prisons: les syndicats ont quitté la table des négociations jeudi matin

Grève dans les prisons: les syndicats ont quitté la table des négociations jeudi matin © BELGA

Jeudi, toutes les prisons francophones du pays étaient toujours en grève, hormis celle de Nivelles. Une action de grève au niveau national avait été lancée lundi à 22h00 et devait durer normalement 24 heures. Tant la CSC Services publics, que la CGSP AMiO et le SLFP ont renoncé à poursuivre jeudi la concertation sociale, selon le syndicat chrétien. "Nous attendions un engagement fort de la part de l'autorité politique mais n'ont n'avons reçu que des détails sur des mesures déjà connues", a déclaré Laurence Clamar, secrétaire permanente CSC Services public. Seuls des engagements ont été pris en matière de terrorisme, d'après le syndicat chrétien, qui estime que la réponse apportée au manque d'effectifs au sein des prisons est largement insuffisante. Alors qu'il manquait déjà 500 agents pénitentiaires au niveau national pour assurer les services dans les prisons selon la CSC Services public, le personnel a été réduit de 286 personnes en 2015. L'effectif total des agents devrait être réduit de 10% d'ici 2018, d'après le syndicat chrétien. (Belga)

Nos partenaires