Grève dans les prisons - Les gardiens de Namur comptent prendre contact avec le cabinet du Premier ministre

11/06/16 à 18:26 - Mise à jour à 18:56

Source: Belga

(Belga) Les agents pénitentiaires de la prison de Namur comptent prendre la balle au bond pour demander une rencontre avec le cabinet de Charles Michel, a appris l'agence de presse Belga de source syndicale. Plus tôt samedi, le porte-parole du Premier ministre avait indiqué qu'une délégation pouvait être reçue au 16 rue de la Loi si elle souhaitait obtenir davantage d'explications sur la situation dans les prisons. Cela fait suite à la visite très matinale d'une vingtaine de gardiens de la prison de Namur au domicile privé de Charles Michel, qui était absent.

Grève dans les prisons - Les gardiens de Namur comptent prendre contact avec le cabinet du Premier ministre

Grève dans les prisons - Les gardiens de Namur comptent prendre contact avec le cabinet du Premier ministre © BELGA

Les gardiens de Namur avaient sonné à la porte du domicile du Premier ministre, à Wavre, vers 6h00 du matin, pour le rencontrer et discuter avec lui au 47e jour de leur grève. Ils avaient en effet décidé vendredi de poursuivre leur mouvement de grogne à l'issue d'une assemblée générale. C'est la compagne de Charles Michel qui leur a ouvert la porte car ce dernier est actuellement en déplacement à Dresde, en Allemagne. Le Premier ministre a ensuite fait savoir qu'il déplorait cette méthode, qui a donné une "grosse frayeur" à sa compagne et à sa fille, âgée de quatre mois, vu notamment le raffut engendré. Les agents pénitentiaires contestent cependant avoir fait du vacarme. Le porte-parole du Premier ministre avait rappelé que des avancées substantielles avaient été réalisées, qu'elles avaient été validées par les deux tiers des syndicats et que les négociations étaient désormais terminées. Il avait ajouté qu'une délégation pouvait toujours être reçue au cabinet et non au domicile privé du Premier ministre. Les gardiens de la prison de Namur ont donc fait savoir qu'ils avaient bien l'intention de demander officiellement une rencontre. (Belga)

Nos partenaires