Grève dans les prisons - Les agents pénitentiaires de Jamioulx rejettent le protocole d'accord

09/05/16 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Belga

(Belga) Une seconde assemblée des agents pénitentiaires de la prison de Jamioulx a confirmé lundi le rejet des dernières propositions du ministre de la Justice Koen Geens. Le personnel réclame à nouveau le retrait du plan de rationalisation du ministre.

Grève dans les prisons - Les agents pénitentiaires de Jamioulx rejettent le protocole d'accord

Grève dans les prisons - Les agents pénitentiaires de Jamioulx rejettent le protocole d'accord © BELGA

L'assemblée, à laquelle ont pris part une cinquantaine d'agents, a abouti au rejet unanime des propositions présentées dans le protocole d'accord signé vendredi entre le ministre et les responsables syndicaux, indique le délégué principal CGSP du centre pénitentiaire. Ce vote confirme celui qu'avait rendu samedi une première assemblée, rejetant aussi à l'unanimité le contenu du protocole. Yves Binon, bourgmestre de Ham-sur-Heure/Nalinnes, où est située la prison de Jamioulx, avait par ailleurs rédigé une demande de réquisition, demandant aux autorités fédérales des renforts en effectifs pour compenser les policiers communaux affectés à chaque pause de la prison de Jamioulx. Cette demande a été suivie d'effets puisque des policiers fédéraux sont venus en renfort, a indiqué le bourgmestre à l'agence Belga. Seuls quatre ou cinq agents pénitentiaires sont au travail à la prison de Jamioulx, dit-on de source syndicale. Les repas sont fournis par la Protection civile et l'accès des fournisseurs est autorisé. (Belga)

Nos partenaires