Grève dans les prisons - Les agents de la prison de Namur rejettent le protocole d'accord

30/05/16 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Belga

(Belga) Les agents de la prison de Namur se sont prononcés lundi matin majoritairement contre le protocole d'accord conclu la semaine passée par le ministre de la Justice, Koen Geens, après plusieurs réunions avec les syndicats.

Grève dans les prisons - Les agents de la prison de Namur rejettent le protocole d'accord

Grève dans les prisons - Les agents de la prison de Namur rejettent le protocole d'accord © BELGA

Les agents de la prison de Namur ont voté plus tôt que prévu. "Vu la météo détestable, les agents ne voulaient pas attendre 13h00", a expliqué Xavier Crefcoeur, délégué CSC. Sur 80 personnes votantes, 76 ont voté contre le protocole d'accord et 4 agents ont voté pour "car ils veulent aussi la reprise du travail après 35 jours de grève". Ces chiffres sont officiels et définitifs, a ajouté le syndicaliste. En province de Namur, le protocole d'accord avait déjà été rejeté par les prisons d'Andenne et de Dinant. Les votes sont secrets mais, d'après les échos recueillis par Xavier Crefcoeur, c'est surtout la rationalisation qui pose problème. "On a demandé d'arrêter la rationalisation qui est impossible à appliquer dans notre prison. De plus, le cadre de 2014 n'est pas pérennisé. Notre cadre serait renforcé mais seulement pendant un an et demi", avait quant à lui déclaré Marc Peeters, délégué CSC à la prison d'Andenne, la semaine passée. Les agents craignent donc de devoir à nouveau mener des actions dans un an et demi ou deux parce qu'ils ne seront pas assez nombreux pour travailler. "Nous n'avons pas fait 35 jours de grève pour rien. Le mutisme du gouvernement me laisse pantois", a encore commenté Xavier Crefcoeur. (Belga)

Nos partenaires