Grève dans les prisons : le mouvement se poursuit malgré l'accord conclu lundi

31/05/16 à 17:07 - Mise à jour à 17:06

Source: Belga

Les agents pénitentiaires affiliés à la CGSP et à la CSC poursuivent la grève dans les prisons wallonnes et bruxelloises, entamée le 25 avril, malgré l'accord conclu lundi entre quatre syndicats et le ministre de la Justice Koen Geens.

Grève dans les prisons : le mouvement se poursuit malgré l'accord conclu lundi

© BELGA

Les trois syndicats néerlandophones (ACV, ACOD et VSOA) et l'organisation libérale francophone SLFP ont accepté lundi le protocole d'accord du ministre de la Justice, contrairement à la CSC et à la CGSP. Il comprend notamment l'engagement de 480 statutaires supplémentaires, dont 386 agents pénitentiaires, avant la fin du premier semestre 2017 et des mesures pour lutter contre la surpopulation.

La CGSP tient cependant à rappeler que 94,7% des agents pénitentiaires votants se sont prononcés lundi contre les propositions du ministre. "Le syndicat libéral nous a fait un mauvais coup car il défendait jusqu'ici une solution pour tous les agents francophones", insiste le secrétaire fédéral Michel Jacobs. "Les agents en grève sont remontés, ça va les stimuler pour poursuivre le mouvement de grève."

La CSC souhaite également que le ministre de la Justice modifie ses propositions. "Ce conflit renforce de jour en jour l'injustice de la situation", soulignait lundi Laurence Clamar, secrétaire permanente justice. "Le fruit de la grève des prisons du sud et de Bruxelles profite à celles du nord qui ne sont pas en grève."

Une nouvelle réunion est programmée mercredi entre les syndicats opposés à l'accord et le ministre de la Justice.

En savoir plus sur:

Nos partenaires