Grève dans les prisons - La moitié du personnel au travail à Saint-Gilles

01/06/16 à 09:24 - Mise à jour à 09:24

Source: Belga

(Belga) A la prison de Saint-Gilles, où les syndicats ne reconnaissent plus la grève depuis mercredi, la moitié du personnel est au travail, indique Filip Dudal de l'ACV (pendant flamand de la CSC). Selon la direction, 37 gardiens de prison sont en fonction, alors que le service nécessite 63 agents.

Grève dans les prisons - La moitié du personnel au travail à Saint-Gilles

Grève dans les prisons - La moitié du personnel au travail à Saint-Gilles © BELGA

La grève dans les prisons wallonnes et bruxelloises du pays est en cours depuis cinq semaines. A Saint-Gilles, la moitié du personnel est francophone, mais l'établissement dépend administrativement de la Flandre. L'ACOD, l'ACV et l'organisation libérale SLFP-VSOA ayant signé lundi le protocole d'accord du ministre Geens, les syndicats avaient indiqué qu'ils ne reconnaîtraient plus, dès mercredi 1er juin, la grève dans la prison de Saint-Gilles. D'après Kathleen Van De Vijver, la porte-parole de l'administration pénitentiaire, 37 gardiens de prison sont au travail mercredi matin, alors que l'équipe au complet comprend 63 personnes. Mardi, c'était également le cas. "44 personnes se sont déclarées malades, six n'ont pas réussi à se rendre au travail à cause de la grève et seize personnes participaient toujours à la grève", a souligné la porte-parole. La direction fera son possible pour permettre aux détenus de prendre une douche, de téléphoner et de se promener. "Les visites restent impossibles", a ajouté la porte-parole. (Belga)

Nos partenaires