Grève dans les prisons - Accord de 4 syndicats: recrutement, gel des économies et diminution de la surpopulation

30/05/16 à 20:20 - Mise à jour à 20:20

Source: Belga

(Belga) Les trois syndicats néerlandophones (ACV, ACOD et VSOA) ainsi que le syndicat libéral francophone (SLFP) ont approuvé lundi le protocole d'accord proposé par le ministre de la Justice Koen Geens. Cet accord prévoit notamment un recrutement d'agents, le gel des économies en 2016 et la diminution de la surpopulation carcérale.

Grève dans les prisons - Accord de 4 syndicats: recrutement, gel des économies et diminution de la surpopulation

Grève dans les prisons - Accord de 4 syndicats: recrutement, gel des économies et diminution de la surpopulation © BELGA

Quelque 480 agents statutaires, dont des psychologues ou des assistants sociaux, seront recrutés. La plus grande partie des engagements concerne les agents pénitentiaires: 386 agents engagés avant la fin du premier semestre 2017. Concrètement, les départs seront remplacés pour atteindre le cadre de 7.075 équivalents temps plein contre 7.241 en 2014. Toute économie en matière de personnel est donc gelée pour 2016. L'accord comprend également une prime de flexibilité pour le personnel des établissements qui appliquent la nouvelle méthode de travail "Travailler autrement", la fameuse "rationalisation" décriée par la CGSP et la CSC. Toutes les catégories de personnel qui la mettent en ?uvre recevront trois euros à indexer de l'heure. Ceci sera activé "immédiatement et avec effet rétroactif" par un groupe de pilotage qui validera les établissements concernés. La méthode, "Travailler autrement", sera validée par le Comité de concertation de base de chaque établissement, sur base volontaire et concertée, ajoute l'accord. Les infrastructures pénitentiaires seront améliorées. L'entretien et les investissements par la Régie des bâtiments (46 millions d'euros en 2016) seront accélérés. Un programme du SPF Justice (10 millions d'euros) sera mis en place pour les petits travaux et la sécurisation des prisons. La surpopulation carcérale sera limitée à 10.000 détenus, promet l'accord. Ceci grâce à de nouvelles mesures, notamment en matière de détention préventive. Enfin, l'évolution du recrutement, de la surpopulation carcérale et des travaux d'amélioration sera évaluée chaque trimestre. En 2017, une évaluation globale auprès de chaque établissement sera réalisée. (Belga)

Nos partenaires