Grève à la TEC: la CGSP satisfaite de l'action

01/12/17 à 18:47 - Mise à jour à 18:46

Source: Belga

Le syndicat socialiste est satisfait de l'arrêt de travail mené au sein des transports en commun wallons, vendredi, malgré le "coup d'accélérateur" du gouvernement en faveur d'une fusion des TEC, a indiqué en début de soirée Claudy Vickevorst, secrétaire régional de la CGSP-TBM (tram-bus-métro). Aucun problème ou incident n'a été relevé, selon lui.

Grève à la TEC: la CGSP satisfaite de l'action

© Belga

Une réunion au sein de la CGSP se tiendra lundi matin afin de déterminer la position à adopter pour la suite.

La CGSP a mené une grève de deux jours au sein des TEC, paralysant presque totalement le réseau de bus wallons, jeudi et vendredi. Le syndicat socialiste estime que la direction n'a apporté "aucune garantie" quant aux problèmes que sont à ses yeux les volontés gouvernementales de fusionner les TEC, instaurer un service minimum et sanctionner les travailleurs participant à des grèves sauvages. Le mouvement n'avait pas été suivi par la CSC et la CGSLB.

Pendant la grève, M. Vickevorst était présent aux dépôts de Lambermont et Verviers (province de Liège). "Malgré ce qui a été dit sur des travailleurs qu'on aurait empêché de travailler, personne ne s'est présenté sur place à part les délégués syndicaux", a-t-il souligné.

Jeudi, le gouvernement wallon a approuvé l'avant-projet de décret réformant la gouvernance au sein de la Société régionale wallonne de Transport (SRWT) et instaurant une procédure pour assurer un service continu en cas de grève. Un "coup d'accélérateur" que regrette la CGSP.

Nos partenaires