Grève à la SNCB - Situation inchangée sur le rail après le changement d'équipes à 14h00

26/05/16 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Source: Belga

(Belga) Le trafic ferroviaire était toujours quasi à l'arrêt en Wallonie, tandis que 60% des trains circulaient en Flandre après le changement d'équipes qui a eu lieu à 14h00, ont indiqué la SNCB et le gestionnaire du rail Infrabel jeudi vers 14h30. Une réunion entre les syndicats et les représentants de HR-Rail, Infrabel et la SNCB est par ailleurs toujours en cours pour tenter de désamorcer le conflit social.

Grève à la SNCB - Situation inchangée sur le rail après le changement d'équipes à 14h00

Grève à la SNCB - Situation inchangée sur le rail après le changement d'équipes à 14h00 © BELGA

En Wallonie, la situation reste inchangée par rapport à ce matin. "Aucun train ne circule entre Bruxelles et la dorsale wallonne, Mons et Tournai. Le service est en revanche partiellement assuré entre Namur et Bruxelles ainsi qu'entre Namur et Arlon. Quelques trains circulent également de Bruxelles vers Charleroi mais il s'arrêtent à Nivelles", précise le porte-parole d'Infrabel Frédéric Sacré. En Flandre, 62% des liaisons sont assurées entre Bruxelles et Ostende, 30% entre Bruxelles et Termonde, et un train sur trois roule vers Malines. Le personnel de six cabines de signalisation sur les 150 que compte le pays se croise par ailleurs les bras. C'est notamment le cas à Tournai, Mons, Quévy, Visé et Flémalle. "Les cabines de signalisation de La Louvière et Fleurus fonctionnent elles partiellement", précise M. Sacré, ajoutant que certains trains de marchandises ont pu circuler. Le prochain changement d'équipe aura lieu à 22h00. La situation pourrait donc encore évoluer. La CSC-Transcom et la CGSP-Cheminots, qui ont soudainement convoqué la grève mercredi dès 22h00, protestent contre la décision de HR-Rail, la société qui emploie juridiquement le personnel des chemins de fer, d'appliquer une mesure diminuant les jours de crédit, sorte de jours de récupération, des cheminots. Une réunion entre les syndicats et HR-Rail est actuellement en cours pour tenter de mettre fin au conflit social. Après plus de deux heures de discussion, rien ne filtre sur le contenu. Les représentants de la SNCB et d'Infrabel ont toutefois rejoint la table des négociations, a appris l'agence Belga de source syndicale. (Belga)

Nos partenaires