Grève à la SNCB - "Risque de détruire la fiabilité des services publics"

25/05/16 à 20:14 - Mise à jour à 20:14

Source: Belga

(Belga) L'appel des syndicats CGSP-Cheminots et CSC-Transcom à mener une grève sur le rail dès 22h mercredi passe difficilement auprès des association de voyageurs Navetteurs.be et TreinTramBus. "Ce type d'actions sauvages risque de détruire la fiabilité des services publics et de se retourner contre les travailleurs eux-mêmes", a commenté Gianni Tabbone, président et porte-parole de Navetteurs.be.

Grève à la SNCB - "Risque de détruire la fiabilité des services publics"

Grève à la SNCB - "Risque de détruire la fiabilité des services publics" © BELGA

L'association déplore l'absence d'un préavis suffisamment long pour permettre aux usagers de s'organiser. "Les voyageurs sont mis devant le fait accompli. Ce sont encore eux qui vont payer les pots cassés de problèmes internes à la SNCB", a déclaré M. Tabbone à Belga. Pour l'association TreinTramBus, l'action des cheminots est néfaste à l'heure où des efforts sont faits pour "sortir les navetteurs de leurs voitures". La grève prévue entraîne une grande incertitude pour les usagers qui ne savent pas s'ils pourront rejoindre leur lieu de travail, regrette le président de l'organisation. "Cela donne l'impression qu'on ne peut pas se fier aux services publics." Les syndicats CGSP-Cheminots et CSC-Transcom ont annoncé mercredi une grève dès 22h00 pour protester contre la décision de HR-Rail, la société qui emploie juridiquement le personnel des chemins de fer, d'appliquer une mesure diminuant les jours de crédit des cheminots, sorte de jours de récupération. "Les principales gares du pays devraient être bloquées, tout comme les ateliers", a annoncé le président de la CGSP-Cheminots, Michel Abdissi. (Belga)

Nos partenaires