Grève à la SNCB : "Pas de compensations pour les voyageurs avant deux bons mois"

08/06/16 à 19:20 - Mise à jour à 19:20

Source: Belga

(Belga) Les voyageurs lésés par la grève sauvage qui a touché le rail du 25 mai au 3 juin vont devoir s'armer de patience s'ils veulent obtenir une compensation. En raison de la charge de travail imposée au service clientèle de la SNCB, le traitement des demandes de compensation prendra du temps et les voyageurs ne doivent pas s'attendre à recevoir leur dû "avant deux bons mois", a indiqué mercredi la porte-parole de la SNCB, Nathalie Pierard. La société rappelle que les voyageurs ont jusqu'au 17 juin pour introduire leur demande.

Grève à la SNCB : "Pas de compensations pour les voyageurs avant deux bons mois"

Grève à la SNCB : "Pas de compensations pour les voyageurs avant deux bons mois" © BELGA

"Chaque demande de compensation doit être vérifiée", a précisé Mme Pierard. "La demande doit porter sur un train précis. Nos services vérifient ensuite si le train en question a roulé ou non ou s'il a subi un retard. Cela prend beaucoup de temps en raison du nombre important de demandes", a-t-elle ajouté sans avancer de chiffres. "Quelque 20.000 demandes avaient été enregistrées lors de la grève des 6 et 7 janvier derniers." Lorsqu'un train est annulé ou subit un retard de plus de 60 minutes à destination, le voyageur dispose de 15 jours pour introduire sa demande de compensation via le formulaire disponible sur le site internet de la SNCB. Une fois la demande vérifiée, le remboursement est effectué par virement bancaire. Il est de 100% du prix du trajet dans ce cas. Les voyageurs abonnés peuvent également introduire une demande. Le montant du remboursement est alors calculé proportionnellement au nombre de trains supprimés et/ou en retard. Dans l'hypothèse d'une nouvelle grève à partir du dimanche 12 juin à 22h00, seuls les voyageurs abonnés pourront bénéficier d'une compensation, l'action potentielle étant couverte par un préavis en bonne et due forme. (Belga)

Nos partenaires