Grève à la SNCB - Des délégués syndicaux "expulsés manu militari" d'un local où ils incitaient à la grève

27/05/16 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Belga

(Belga) La direction des chemins de fer a appelé la police pour expulser les délégués syndicaux du local de la Cellule d'accompagnement des trains, rue de France à Saint-Gilles, où ils se trouvaient pour discuter avec le personnel, a dénoncé vendredi à 10h00 Philippe Dubois, secrétaire régional de la CGSP-Cheminots auprès de l'agence Belga. "C'est la première fois que cela arrive. C'est vraiment mal venu juste avant les négociations qui doivent débuter à 11h30", s'est-il insurgé.

Selon Philippe Dubois, des délégués syndicaux de la CGSP-Cheminots et de la CSC-Transcom occupaient le local de la Cellule d'accompagnement des trains situé à proximité de la gare du Midi à Bruxelles "pour y discuter avec le personnel qui se présentait au travail et l'inciter à débrayer". Mais, ce vendredi matin, "on nous a expulsés manu militari, moi - permanent syndical- y compris, alors que tout se déroulait calmement", indique-t-il. "C'est une provocation", considère M. Dubois, qui la juge de mauvais augure alors qu'une nouvelle réunion de concertation entre les syndicats, HR Rail, la SNCB et Infrabel doit débuter à 11h30 au siège de HR Rail. (Belga)

Nos partenaires