Grève à la prison d'Andenne

09/04/12 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Le Vif

Les agents pénitenciers de la prison d'Andenne ont décidé, dimanche vers 21h30, à la suite d'une assemblée générale de partir en grève "sous le coup de l'émotion", a indiqué Pascal Longrée, délégué CSC Services Publics. Cette grève fait suite à une nouvelle prise d'otage.

Grève à la prison d'Andenne

© Image Globe

Les gardiens attendent une réunion mardi avec un représentant du cabinet de la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom, les délégués syndicaux et les directions générale et régionale des prisons. "Nous voulons discuter de tout ce qui ne va pas", a expliqué Pascal Longrée.

Depuis les émeutes en novembre, où les détenus s'étaient rebellés à la suite de l'interdiction de prier dans les couloirs, le régime pénitentiaire est devenu strict et sécuritaire.

"Les détenus se rendaient en flux tendu, deux par deux, dans le préau de manière sécurisée. Mais cela prenait beaucoup de temps. Alors, nous avons assoupli ce régime, en les faisant passer dans le sas, aile par aile. Mais c'est difficile de tout faire tourner correctement. Il faut trouver une solution", a expliqué le délégué CSC Services Publics.

La prison a été sécurisée par les agents pénitentiaires, après la prise d'otage. Contactée par le directeur de la prison d'Andenne, la police de la zone d'Andenne devrait prendre le relais durant la nuit de dimanche à lundi.

Dimanche, vers 16h15, deux détenus ont tenté de s'évader, blessant quatre gardiens à l'arme blanche. L'un d'eux s'est enfui avec une otage. Ils ont tous deux été rapidement interpellés.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires