Grèce: Une manifestation contre le parti Aube Dorée dégénère à Athènes

17/09/17 à 04:46 - Mise à jour à 04:48

Source: Belga

(Belga) Quatre ans après le meurtre néo-Nazi d'un rappeur antifasciste à l'ouest d'Athènes, des centaines de Grecs sont descendus dans les rues de la capitale samedi pour protester contre le parti d'extrême-droite Aube Dorée. Du gaz lacrymogène a été utilisé par la police contre les manifestants qui ont lancé des bombes à essence.

Les manifestants rassemblés dans le centre de la ville demandaient l'interdiction du parti politique d'extrême droite et la fermeture de ses bureaux, rapportent les médias locaux. Ils protestaient aussi pour dénoncer les lenteurs judiciaires relatives au jugement des dirigeants du parti en lien avec la mort de Pavlos Fyssas, au nom de scène Killah P. L'auteur du crime commis en septembre 2013, membre du parti, a admis les faits. Des affrontements ont eu lieu samedi après que des douzaines de manifestants cagoulés se sont détachés de la foule de 2.000 activistes non loin des bureaux d'Aube Dorée. La police a empêché ceux-ci d'accéder au bâtiment. La manifestation a aussi défilé devant les bureaux de l'Union européenne et de l'ambassade américaine. (Belga)

Nos partenaires