Grèce: les migrants reviennent dans le camp de Moria ravagé par un incendie

20/09/16 à 12:37 - Mise à jour à 12:40

Source: Belga

(Belga) Des centaines de réfugiés et migrants réintégraient mardi le camp surchargé de Moria, à Lesbos, après un incendie volontaire qui a provoqué dans la nuit la fuite des 5.000 résidents, cloués sur l'île par l'accord UE-Turquie visant à couper la route migratoire égéenne.

Grèce: les migrants reviennent dans le camp de Moria ravagé par un incendie

Grèce: les migrants reviennent dans le camp de Moria ravagé par un incendie © BELGA

Dans la zone du camp épargnée par les flammes, des files d'attente se sont formées comme tous les matins pour la distribution de nourriture, a constaté l'AFP. A l'extérieur, d'autres résidents affluaient des collines environnantes où ils s'étaient enfuis. "Le calme est revenu mais la situation est encore mouvante", de nombreux autres migrants et réfugiés s'étant dispersés jusqu'à Mytilène, le chef lieu de l'île, a indiqué une source policière. La police a annoncé l'arrestation de neuf migrants (des Afghans et des Irakiens, un Sénégalais, un Syrien et un Camerounais) impliqués dans les affrontements qui ont éclaté dans la soirée dans le camp, d'abord entre Afghans et Africains, conduisant à l'incendie des installations, a ajouté cette source. Quarante policiers antiémeute ont été envoyés en renfort sur l'île, située en Egée orientale, principale porte d'entrée en Europe de l'exode migratoire de 2015. Le feu a détruit 60 logements préfabriqués, 100 tentes et trois conteneurs abritant des services du camp, sans faire toutefois aucun blessé. (Belga)

Nos partenaires