Grèce: incidents dans un camp de migrants à Lesbos après la mort de deux réfugiés

25/11/16 à 01:02 - Mise à jour à 01:05

Source: Belga

(Belga) Des migrants ont mis le feu dans la nuit de jeudi à vendredi dans le camp de Moria, sur l'île grecque de Lesbos, après la mort d'une femme et son enfant dans l'incendie de leur tente, a-t-on appris de source policière locale.

Grèce: incidents dans un camp de migrants à Lesbos après la mort de deux réfugiés

Grèce: incidents dans un camp de migrants à Lesbos après la mort de deux réfugiés © BELGA

Dans un premier temps, cette source n'avait mentionné que la mort de la femme. La femme et son enfant sont morts brûlés à la suite de l'explosion d'une bonbonne de gaz déclenchant un incendie. Au moins trois enfants qui étaient également sous la tente ont été grièvement blessés, selon la même source. L'explosion de la bonbonne de gaz a eu lieu alors que la femme victime cuisinait. Des réfugiés ont ensuite mis le feu dans le camp, provoquant d'importants dégâts, selon les premières informations de la police. Des pompiers sont arrivés aussitôt sur les lieux pour maîtriser l'incendie. Les incidents sont récurrents ces derniers mois dans les camps des réfugiés sur les îles grecques où sont entassés près de 16.000 migrants, alors que la capacité des camps n'atteint que 7.500 places. Des incidents graves avaient eu lieu à Moria en septembre, quand une partie du camp avait été détruit par un incendie volontaire qui avait fait fuir dans la nuit ses 5.000 occupants, avant que ceux-ci ne reviennent quelques jours plus tard. Vendredi dernier, un Syrien a été blessé à la tête par une pierre lancée par un inconnu sur l'île de Chios, où pendant trois jours des incidents avaient éclaté entre réfugiés et résidents. La police a arrêté au moins trois migrants. (Belga)

Nos partenaires