Grèce: dons de sang interdits dans 12 communes après la réapparition de cas de malaria

22/08/16 à 01:51 - Mise à jour à 01:51

Source: Belga

(Belga) Une douzaine de municipalités grecques ont interdit les dons de sang en raison de cas de malaria, alors que quatre infections ont été contractées dans le pays et une soixantaine "importées", rapporte le média Ekathimerini.

Grèce: dons de sang interdits dans 12 communes après la réapparition de cas de malaria

Grèce: dons de sang interdits dans 12 communes après la réapparition de cas de malaria © BELGA

La malaria a été transmise en Grèce dans quatre cas. Une soixantaine d'autres cas de malaria ont été rapportés et concernaient des personnes infectées dans des pays africains ou du sous-continent indien (50 migrants, 11 touristes), où la maladie est endémique. Le centre hellène pour le controle et la prévention des maladies et le centre national du don de sang ont émis des avertissements pour 12 communes dans le Péloponèse et en Thessalonique, rapporte Ekathimerini: Farkadona, Trikaia, Palama, Evrota, Halkidaia, Thiva, Tempe, Marathonos, Achaia ouest, Andravida-Kyllini, Lagada et Pylaia. Les premiers cas domestiques ont été enregistrés il y a quatre ans, soit quatre décennies après la disparition de la maladie en Grèce. Les coupes sombres dans le budget grec durant la crise ont causé la suppression des campagnes de lutte contre cette maladie transmise par les moustiques. Il faut moins d'une piqure pour que ceux-ci transmettent un parasite dans le système sanguin, infectant les globules rouges transportant l'oxygène dans le sang. Les symptômes sont des éruptions de fièvre, sueurs et frissons. En Belgique, l'Institut de santé publique (ISP) a estimé en mai dernier qu'il n'existait aucun risque d'endémie, après l'annonce d'une septuagénaire atteinte de malaria à Anvers, un cas "exceptionnel", selon l'Institut. A titre de comparaison, plus de 1.400 cas de malaria, importés, ont été enregistrés au Royaume-Uni en 2015. (Belga)

Nos partenaires