Grand débat au FDF : Maingain joue à domicile

07/01/13 à 17:24 - Mise à jour à 17:24

Source: Le Vif

Le débat entre Olivier Maingain et Emmanuel De Bock, les deux candidats à la présidence du FDF, se tient ce soir à Wolubilis. Le président sortant voulait y inviter la presse. Finalement, seuls les membres du parti sont conviés assister au duel.

Grand débat au FDF : Maingain joue à domicile

© Image Globe

Un bureau du parti en a décidé ainsi : le face à face entre les deux candidats à la présidence du FDF, prévu ce soir, à partir de 19 heures, à Wolubilis, ne sera pas ouvert à la presse. "C'est un débat interne au parti", justifie un responsable du FDF. Mais un échevin du parti nous confie qu'Olivier Maingain, le président sortant, était favorable à l'idée d'un débat public. Finalement, après de longues discussions, seuls les membres du parti amarante ont été conviés à assister au duel, organisé sur les terres de Maingain, bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert.

Olivier Maingain, président du FDF depuis dix-sept ans, et son challenger, le jeune conseiller communal ucclois Emmanuel De Bock, présenteront leur programme et répondront aux questions des membres. L'élection aura lieu le 20 janvier, lors d'un congrès statutaire et doctrinal, qui se tiendra au centre culturel d'Auderghem. "De Bock a beaucoup hésité avant de se jeter dans l'arène, confirme l'un de ses proches. Car il prend un risque, celui de subir une lourde défaite. Il avait envie d'être candidat, mais pas forcément à la présidence du parti."

De Bock, 36 ans, porte les thèmes sociaux, économiques et urbains auxquels, selon certains, son parti doit davantage s'ouvrir. Il est soutenu par Bernard Clerfayt, le député-bourgmestre FDF de Schaerbeek, qui, lui, ne souhaitait pas être candidat, afin d'éviter ce qu'il a appelé "un choc des titans".

Nos partenaires