Gouvernement wallon - Elections locales: mort du vote électronique et de l'effet dévolutif de la case de tête

18/02/16 à 18:49 - Mise à jour à 18:49

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement wallon a approuvé jeudi l'avant-projet de décret supprimant le vote électronique pour les élections communales et provinciales ainsi que l'effet dévolutif de la case de tête à ces scrutins, a indiqué le ministre des Pouvoirs locaux, Paul Furlan.

Gouvernement wallon - Elections locales: mort du vote électronique et de l'effet dévolutif de la case de tête

Gouvernement wallon - Elections locales: mort du vote électronique et de l'effet dévolutif de la case de tête © BELGA

Le gouvernement PS-cdH met ainsi en oeuvre deux décisions de son programme de coalition (DPR) en vue des élections de 2018. Le vote électronique est jugé trop coûteux et trop peu garant de la confidentialité par rapport au vote papier. Quant à la suppression de l'effet dévolutif du vote en case de tête, elle vise à réduire la portée de certains calculs stratégiques des confectionneurs des listes, afin de favoriser une expression plus directe du choix de l'électeur: l'avantage actuellement conféré aux candidats qui ont été bien positionnés sur la liste et bénéficient à ce titre, en plus de leurs voix de préférence, de celles contenues dans un pot commun, se verra en effet supprimé. La promotion de l'inscription comme donneur d'organe sera en outre encouragée dans les bureaux de vote, conformément à une résolution portée par le MR. Le texte du ministre Furlan va plus loin afin d'améliorer le processus électoral sur plusieurs points, en réponse à un rapport sur les élections de 2012. Date de désignation des présidents de bureaux, visibilité de l'ensemble des listes dans l'affichage électoral, simplification et sécurisation du transport des bulletins, interdiction d'un témoin de parti porteur d'une procuration ou voulant se muer en assesseur, etc., figurent ainsi dans le projet. Le gouvernement tentera aussi d'encourager le volontariat pour la fonction d'assesseur et d'améliorer l'accessibilité des personnes âgées au bureau de vote. Le projet sera soumis "pour toute appréciation éventuelle" à la commission spéciale du parlement wallon pour le renouveau démocratique - où l'initiative du ministre a été vue cette semaine par le MR comme une manière d'affaiblir cette commission - et devra revenir au gouvernement "au plus tard pour mi-mai 2016", selon le mot d'ordre du gouvernement. (Belga)

Nos partenaires