Gouvernement flamand : "Mieux vaut un bon accord qu'un accord rapide"

14/07/14 à 15:58 - Mise à jour à 15:58

Source: Le Vif

Le CD&V refuse de s'enfermer dans des délais pour la conclusion d'un accord de gouvernement flamand, a répété le co-formateur CD&V Kris Peeters lundi à l'entame d'une nouvelle réunion de négociation avec la N-VA.

Gouvernement flamand : "Mieux vaut un bon accord qu'un accord rapide"

© Belga

L'accord de gouvernement doit intervenir "le plus vite possible", mais "beaucoup de discussions doivent encore être tirées au clair", a-t-il commenté.

Vendredi, le président de la N-VA, Bart De Wever, avait dit espérer un accord politique pour le début de cette semaine, ce qui n'avait pas plu au ministre-président flamand sortant, pour qui il n'est "pas prudent" de fixer ainsi une échéance.

"Mieux vaut un bon accord qu'un accord rapide. Car c'est pour cinq ans", a insisté lundi M. Peeters. La semaine est "importante", mais pas question d'échéance, selon lui.

Tout comme l'agenda des négociations, l'avenir de M. Peeters reste incertain. Avant les élections, il avait dit refuser d'être ministre dans un gouvernement flamand dirigé par un autre ministre-président, où il ferait alors figure de "belle-mère", selon ses termes. Mais la répartition des postes "interviendra à la fin, elle n'est pas à l'ordre du jour actuellement", a-t-il affirmé.

Nos partenaires