Godinne : les services de secours changent de modus operandi

14/05/12 à 07:14 - Mise à jour à 07:14

Source: Le Vif

Les services de secours ont décidé de changer de modus operandi à Godinne, sur le lieu de la collision survenue vendredi entre deux trains. Les services de secours ont repris, lundi matin, leurs travaux de déblaiement, a indiqué Charles Pâquet, bourgmestre d'Yvoir lors d'un point presse.

Godinne : les services de secours changent de modus operandi

© Image Globe

Les travaux de déblaiement se poursuivent lundi matin sur le site de l'accident ferroviaire, alors qu'ils avaient été suspendus de 00h00 à 6h30 pour permettre aux services de secours de se reposer.

Les équipes de secours ont tenté toute la journée de dimanche de détacher de son socle la citerne contenant encore quelque 7.000 litres de produits toxiques, en vain. Il avait alors été décidé de poursuivre les opérations en déblayant tout autour du wagon et de ne plus toucher provisoirement, à la citerne.

Le périmètre de sécurité de 500 mètres reste toujours en vigueur et ce jusqu'à la fin complète des opérations de pompage. Cependant, les riverains domiciliés au-delà de 100 mètres du lieu de l'accident ont l'autorisation de retourner chez eux, le temps d'aller chercher quelques affaires, en compagnie de la police.

Un wagon a été entièrement vidé dans la nuit de samedi à dimanche et le second, contenant le disulfure de carbone, a été vidé à 90%. Les travaux de pompage avaient été stoppés dimanche matin jusqu'en début d'après-midi afin de préparer le pompage des 10% restants.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires