Godinne : les riverains en justice pour des dommages et intérêts

14/05/12 à 19:47 - Mise à jour à 19:47

Source: Le Vif

Par arrêté communal, les riverains de l'accident ferroviaire de Godinne ont été autorisés à regagner leur domicile ce lundi soir, de 18h00 à 20h00, afin de récupérer des objets personnels.

Godinne : les riverains en justice pour des dommages et intérêts

© BELGA

Cette décision a été prise par le bourgmestre Charles Pâquet après qu'une réunion a été organisée ce lundi à 15h00 entre 150 riverains et les autorités communales d'Yvoir, à l'initiative d'un avocat mais également riverain, Me Luc Balleux. Les riverains devront présenter leur carte d'identité aux forces de l'ordre qui assurent le périmètre de sécurité et, ensuite, quitter une nouvelle fois les lieux.

Les riverains déplorent un manque de communication de la SNCB alors qu'ils aimeraient avoir davantage d'informations quant à un éventuel retour à leur domicile. "Nous avons mandaté un avocat afin d'aller en justice au civil contre le groupe SNCB, notamment pour pallier les pertes financières des commerçants qui se trouvent dans le périmètre de sécurité. Nous ne faisons aucune distinction entre les différentes entreprises indépendantes de la SNCB", a confirmé Luc Balleux.

Du côté de la SNCB, on explique que seul B-logistics est responsable de la mauvaise communication. "Nous sommes deux sociétés juridiques différentes", explique le directeur de la communication.

Infrabel et SNCB Logistics présentent leurs excuses aux habitants

Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, et SNCB Logistics présentent ont présenté lundi soir, dans un communiqué commun, leurs excuses aux habitants d'Yvoir "pour les inconvénients occasionnés" par l'accident impliquant deux trains de marchandises survenu vendredi, à Godinne.

"Présentes en permanence sur le site depuis vendredi après-midi, les équipes d'experts d'Infrabel et de SNCB Logistics contribuent utilement et sans relâche aux activités de déblayage placées sous la direction des services de secours. A chaque instant, ces opérations sont élaborées et réalisées en considérant la sécurité comme la priorité absolue", souligne le texte.

Des riverains ayant déploré un manque de communication, Infrabel et SNCB Logistics disent comprendre lundi soir l'inquiétude des riverains et mettre tout en oeuvre afin de répondre à leurs interrogations. "Concrètement, les riverains pourront dès ce mardi adresser toutes leurs questions liées aux activités ferroviaires au call center de la commune qui sera en mesure de les orienter vers un numéro spécial mis à leur disposition au sein du groupe SNCB", précise le communiqué.

De plus, un représentant du groupe SNCB participera à la séance d'information quotidienne que la commune organisera à partir de ce mardi, à 17h00.

Les travaux de déblaiement suivent leur cours

La moitié des poutres de fer qui bloquent actuellement la citerne contenant le disulfure de carbone, à la suite de l'accident impliquant deux trains de marchandises, a été dégagée à l'aide d'une grue par les services de secours. L'autre moitié des poutres doit cependant encore être déplacée. "En termes de délais, on ne doit plus parler en heures mais en jours", explique Marc Lebrun, de l'administration communale d'Yvoir.

Depuis dimanche matin, les opérations de pompage du disulfure de carbone ont été arrêtées. Les services de secours n'arrivent pas à pomper les 7.000 litres de liquide restants, en raison de la position oblique de la citerne. Les équipes de secours ont tout tenté dimanche pour détacher la citerne de son socle, mais elles n'y sont pas parvenues. Il a donc été décidé de déblayer tout autour du wagon et de ne plus toucher à la citerne concernée pour l'instant.

Ces contretemps occasionnent également des perturbations pour les élèves des environs. L'école maternelle et primaire de Godinne, le Collège St-Paul et l'académie de musique seront fermés jusqu'au vendredi 18 mai inclus. Une garderie est toutefois assurée à la salle du Maka, à Yvoir, pour les élèves de l'école maternelle et primaire ce mardi de 07h00 à 18h30 et ce mercredi de 07h00 à midi. Un accueil extrascolaire est également prévu mercredi après-midi, jusqu'à 18h00.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires