Gestion de Charleroi : le parquet demande le renvoi de 62 personnes en correctionnelle

12/01/11 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Le Vif

Le parquet de Charleroi a confirmé mercredi l'information de la RTBF, selon laquelle il a demandé le renvoi devant le tribunal correctionnel d'une soixantaine de personnes qu'il estime impliquées dans une série de dossiers relatifs à la gestion de la ville de Charleroi. Le début de l'instruction datait d'octobre 2006.

Gestion de Charleroi : le parquet demande le renvoi de 62 personnes en correctionnelle

© Belga

Ces dossiers, qui avaient démarré sur ce qu'on a appelé les "faux PV de collège", avaient trait, au départ, à la manipulation de procès-verbaux du collège communal, à la fin de la précédente législature.

Cela concernait notamment des signatures apposées à propos de réunions qui ne s'étaient pas tenues, et par le biais desquelles on avait voulu régulariser la situation de marchés publics tronqués et/ou saucissonnés. Il s'était agi de tenter de les faire passer pour réguliers, afin d'en régler les montants à des entreprises qui les avaient acceptés, sans bon de commande.

Ce dossier implique, aux yeux du parquet, tous les membres de l'ancien collège communal, dont l'ancien bourgmestre Jacques Van Gompel, mais aussi des hauts fonctionnaires de la ville.

L'ex-commissaire Francine Biot est également impliquée dans ce dossier, ainsi que l'entrepreneur Michel Vandezande, à propos de la reconstruction du commissariat de police de Marcinelle.

Le parquet ayant fini de tracer des réquisitions qui doivent donc amener au renvoi de ces 62 personnes, leurs défenseurs vont maintenant pouvoir examiner les différents dossiers, et introduire, jusqu'en mars, d'éventuelles demandes de devoirs complémentaires.

La décision par la Chambre du conseil d'un éventuel renvoi en correctionnelle ne devrait pas avoir lieu avant la fin de cette année.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires