Gérard Corbiau et la Belle Alliance habilleront Waterloo 2015

19/12/13 à 19:17 - Mise à jour à 19:17

Source: Le Vif

C'est la fin (temporaire) d'une terrible saga. Le gouvernement wallon a finalement attribué la scénographie du futur mémorial de Waterloo à la Belle Alliance, associée au réalisateur Gérard Corbiau.

Gérard Corbiau et la Belle Alliance habilleront Waterloo 2015

© IMAGEGLOBE

Après plusieurs mois de pagaille et de guerre de tranchée entre candidats, la décision est enfin tombée. Les sept sociétés regroupées au sein de la Belle Alliance remportent les deux lots (conception et réalisation) du marché de la scénographie du nouveau mémorial qui, pour 2015, doit célébrer la bataille de Waterloo. Le film en 4D qui fera revivre ce moment décisif de l'Histoire sera réalisé par Gérard Corbiau qui avait signé Le Maître de musique (oscarisé en 1989).

Depuis qu'il avait été relancé en mars dernier, ce marché public n'a cessé de susciter la polémique. En effet, la conception de la scénographie avait été attribuée en 2006 à la société Tempora (avec Franco Dragone, pour le film 4D), alors que Benoît Lutgen (CDH) était ministre wallon du Tourisme. Mais voilà que sept ans plus tard, son successeur Paul Furlan (PS) relançait, de manière peu compréhensible, un appel d'offre complet de conception et réalisation (budget : 6 millions d'euros). Ce qui a priori plaçait Tempora, sur le métier depuis tout ce temps, en position privilégiée pour obtenir la réalisation. Sept autres candidats avaient alors dénoncé les conditions de ce nouveau marché qu'ils disaient avoir été élargi sur mesure pour Tempora et Dragone. Le Commissariat wallon du tourisme avait alors dû revoir sa copie.

Pour mieux contrer Tempora, qui est un géant dans le secteur des musées et expos, les sept autres concurrents se sont alors regroupés au sein de la Belle Alliance, en convainquant Corbiau de les rejoindre. La décision du gouvernement se faisait désespérément attendre. Récemment, Tempora a lancé des actions en cessation contre deux de ces sociétés. Du jamais vu dans le petit monde de la scénographie. Mais, pour nombre d'observateurs, tout cela était le résultat des tergiversations interminables de la Région dans ce dossier pourtant phare pour le tourisme wallon : on attend plus de 70 000 visiteurs du monde entier, en 2015, au pied de la butte du lion. Il va falloir faire vite maintenant. Il reste à peine 500 jours avant le bicentenaire...

En savoir plus sur:

Nos partenaires