Génocide au Rwanda: le chef de l'opération Turquoise entendu par la justice française

07/02/16 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Belga

(Belga) Le général français Jean-Claude Lafourcade a été entendu en janvier à Paris comme témoin assisté par un juge sur le rôle et l'attitude de la force française Turquoise lors du génocide de 1994 au Rwanda, a appris dimanche l'AFP de sources proches du dossier.

Il a notamment été questionné sur le massacre de Bisesero, fin juin 1994, quelques jours après le déploiement de cette opération qui avait pour mission, confiée par l'ONU, de faire cesser les tueries, y compris en usant de la force. Des rescapés du génocide et des associations ont porté plainte, ce qui a déclenché une enquête en France: ils reprochent aux militaires français d'avoir laissé en toute connaissance de cause, trois jours durant, des centaines de Tutsis à la merci des génocidaires hutu dans les collines de Bisesero, dans l'ouest du Rwanda. Le général Lafourcade, qui commandait Turquoise, a de nouveau réfuté ces accusations devant le juge qui l'a longuement entendu les 12 et 14 janvier, selon ces sources. Il s'est par ailleurs inscrit "complètement en faux" contre les allégations selon lesquelles des armes auraient pu être fournies par des soldats français aux Hutu. Le génocide a fait 800.000 morts entre avril et juillet 1994, essentiellement parmi la minorité tutsi. (Belga)

Nos partenaires