Geert Vertongen (N-VA): "Le confédéralisme est une étape vers l'indépendance de la Flandre"

17/10/14 à 18:45 - Mise à jour à 18:44

Source: Belga

La N-VA doit clairement indiquer dans son programme que le confédéralisme constitue une étape vers l'indépendance de la Flandre, estime Geert Vertongen, candidat à la présidence de la N-VA face à Bart De Wever qu'il ne voit cependant pas comme un adversaire.

Geert Vertongen (N-VA): "Le confédéralisme est une étape vers l'indépendance de la Flandre"

Geert Vertongen © BELGA

"La N-VA a un grand potentiel. Pourquoi n'obtenons-nous que 30%?", s'est-il interrogé vendredi lors de la présentation de sa candidature. Geert Vertongen a expliqué avoir déposé sa candidature début octobre alors que Bart De Wever n'avait pas encore fait savoir qu'il se représentait. Il avait été question que le parti pousse une autre personnalité. "Un candidat mis en avant par l'appareil eut manqué de crédibilité", a-t-il dit, escomptant alors de 10 à 20% des voix. Ce sera beaucoup moins face à Bart De Wever, réalise-t-il, mais quoi qu'il advienne "je ne peux pas perdre".

Geert Vertongen ne renonce cependant pas à sa candidature mais met en avant trois arguments qui n'ont rien à voir avec le fond à l'égard duquel il soutient à 100% Bart De Wever. Il appelle à des modifications dans la structure du parti et notamment rapprocher la tête du parti de ses sections locales. Il souhaite également que le parti nationaliste souligne clairement que le confédéralisme constitue une étape vers l'indépendance de la Flandre tel que le congrès l'a demandé cette année à une écrasante majorité. Enfin, il souhaite qu'il soit mis un terme à toutes les controverses. "La N-VA a un grand potentiel. Pourquoi n'obtenons-nous que 30%? Parce que beaucoup de gens sont effrayés par les erreurs que nous commettons, par exemple prêter serment avec le V de 'Verandering' (changement)", a-t-il dit.

En savoir plus sur:

Nos partenaires