Geert Bourgeois se demande où sont les offres du PS

31/03/11 à 07:18 - Mise à jour à 07:18

Source: Le Vif

Le ministre flamand Geert Bourgeois (N-VA) a appelé le PS à entrer dans une réforme de l'Etat "sérieuse". Dans un entretien accordé au quotidien "De Standaard", le nationaliste flamand avertit les négociateurs politiques: si dans les jours qui viennent, les discussions n'avancent pas dans le sens d'un double accord, institutionnel et socio-économique, le gouvernement se fera sans son parti.

Geert Bourgeois se demande où sont les offres du PS

© Belga

"Soit nous nous dirigeons dans les prochains jours vers un double accord, avec une grande réforme de l'Etat et une grande réforme socio-économique, soit les autres feront un gouvernement sans nous", a-t-ildéclaré.

M. Bourgeois réfute l'idée selon laquelle la N-VA demande toujours plus et ne veut, en fait, pas d'un d'accord. Il s'en prend à l'attitude des socialistes francophones qui, selon lui, livrent une guerre d'usure et se montrent passifs.

"Nous devons toujours attendre le PS. Nous avons tout essayé ces derniers mois mais nous n'avons pas reçu une seule fois une offre sérieuse du PS", a-t-il affirmé.

Le PS s'est engagé en faveur de transferts de compétences d'un montant de 15 milliards d'euros, d'une solution pour Bruxelles-Hal-Vilvorde et d'une adaptation de la loi de financement mais, auxyeux de M. Bourgeois, ce n'est pas ce que la Flandre entend par la "révolution copernicienne" qui ferait glisser le centre de gravité du fédéral vers les entités fédérées. Il manque la responsabilisation de ces entités, estime-t-il.

Un accord est possible, d'après le ministre, s'il reprend au moins les grandes lignes de l'accord Octopus du gouvernement flamand.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires