Geert Bourgeois percute le président du Vlaams Belang à vélo au départ du Gordelfestival

04/09/16 à 11:46 - Mise à jour à 16:40

Source: Belga

Le ministre-président flamand Geert Bourgeois ainsi que le ministre flamand de la Périphérie flamande de Bruxelles et du Tourisme Ben Weyts, tous deux N-VA, ont pris part dimanche matin à une balade à vélo dans le cadre du Gordelfestival, "festival de la ceinture", autre nom de la périphérie flamande autour de Bruxelles.

Geert Bourgeois percute le président du Vlaams Belang à vélo au départ du Gordelfestival

Le départ du Gordel © BELGA

Le ministre-président flamand Geert Bourgeois ainsi que le ministre de la Périphérie flamande de Bruxelles et du Tourisme Ben Weyts, tous deux N-VA, ont pris part dimanche matin au Gordel, balade de 100 kms à vélo, dans le cadre de l'événement désormais dénommé "Gordelfestival", "festival de la ceinture", celle de la périphérie flamande de Bruxelles. Geert Bourgeois a connu un départ difficile: ayant roulé à peine quelques mètres, il a chuté après avoir percuté légèrement le président du Vlaams Belang Tom Van Grieken, qui menait, avec d'autres membres de son parti, une action en marge du festival.

Selon Tom Van Grieken, le ministre-président flamand l'a percuté intentionnellement pour créer un incident devant les caméras. Quant à Geert Bourgeois, il explique que le président du Vlaams Belang s'est placé devant sa roue, sans tenir compte du fait qu'il pouvait difficilement poser le pied à terre car son vélo est doté de pédales à clip.

Les organisateurs avaient renoué avec l'organisation de la balade cycliste de 100 kilomètres à laquelle les organsiateurs avaient renoncé, dans la foulée de la dernière réforme de l'Etat, pour mettre en lumière le caractère flamand et vert de la périphérie. Ce retour aux sources est insuffisant, pour le Vlaams Belang, qui distribuait symboliquement des boissons énergisantes aux participants pour renforcer son exigence d'"un boost énergétique flamand pour la périphérie" qui fait selon la formation d'extrême droite défaut, depuis que la N-VA exerce cette compétence. En atteste, selon le président du Belang, la baisse persistante du nombre de familles néerlandophones dans les communes de la périphérie.

Du côté du Taal Aktie Komitee, on est plutôt satisfait du retour de la balade cycliste, même si on regarde les éditions plus fréquentées d'il y a quelques années avec un brin de nostalgie. Le TAK partage partiellement les critiques du Vlaams Belang à l'égard de Ben Weyts, si l'on en croit le porte-parole de l'association flamingante. Celui-ci a ainsi estimé que Ben Weyts pourrait s'occuper davantage du dossier du parking C du Heysel sur lequel est projetée la construction d'un nouveau stade national, "néfaste pour le caractère flamand et vert de la périphérie".

Le retour de la balade cycliste a donné du baume au coeur du ministre de la Périphérie flamande et du Tourisme Ben Weyts (N-VA) qui n'avait pas voulu la manquer en dépit de son retour, dimanche matin, d'une mission en Afrique de l'Ouest.

Le festival du Gordel proprement dit proposait par ailleurs une série d'activités à caractère sportif et/ou familial (aïkido, hockey, village pour enfants, tournoi de cavalerie, concert musical, ...) dans le domaine provincial d'Huizingen. Le deuxième principal point de ralliement du festival était situé à Overijse, mise à l'honneur cette année, en particulier à Jezus-Eik, dans la Forêt de Soignes où étaient organisés, une course de gladiateurs, un espace de jeux d'aventures pour les enfants, et des balades à pied ou en vélo tout terrain.

Nos partenaires