GB: un conseiller de Cameron s'excuse pour des propos racistes tenus en 1985

30/12/15 à 19:54 - Mise à jour à 19:54

Source: Belga

(Belga) L'un des principaux conseillers politiques de David Cameron, Oliver Letwin, s'est excusé mercredi pour avoir affirmé, après des émeutes à Londres en 1985, que financer des entrepreneurs noirs reviendrait à développer "les discothèques et la drogue".

GB: un conseiller de Cameron s'excuse pour des propos racistes tenus en 1985

GB: un conseiller de Cameron s'excuse pour des propos racistes tenus en 1985 © BELGA

Oliver Letwin était alors un conseiller de Margaret Thatcher, Premier ministre conservateur de l'époque, lorsque des émeutes impliquant de jeunes noirs avaient éclaté dans le nord de Londres après des accusations de violences policières. Dans un mémo destiné à Margaret Thatcher et dévoilé mercredi par les Archives nationales, Oliver Letwin jugeait que le contexte social n'était pas en cause dans le déclenchement de ces émeutes. "Les racines du malaise social ne sont pas le mal-logement, l'+aliénation+ de la jeunesse, ou l'absence de classe moyenne", affirmait-il dans ce document cosigné par Hartley Booth, alors député conservateur et aujourd'hui retraité. "Les émeutes, la criminalité et la désintégration sociale sont uniquement causées par des attitudes et des individus. Tant que les mauvaises attitudes morales perdurent, tous les efforts pour améliorer les centres-villes échoueront", avait-il fait valoir. Les deux conseillers avaient ainsi rejeté les projets gouvernementaux de rénover des quartiers délabrés et d'encourager l'émergence d'une classe moyenne noire en finançant la création de petites entreprises. "Les nouveaux entrepreneurs se lanceront dans le commerce des discothèques et de la drogue", avaient-ils affirmé, ajoutant que les logements rénovés "allaient être dégradés par le vandalisme et la négligence". Ces deux conservateurs proposaient de placer "les jeunes délinquants" dans des foyers et de créer "un corps de la jeunesse" pour promouvoir "les valeurs morales". "Je présente des excuses sans réserve pour tout le mal que ces propos ont pu causer", a déclaré mercredi Oliver Letwin dans un communiqué. "Certaines parties d'un mémo que j'ai écrit il y a presque 30 ans étaient mal formulées et erronées", a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires