GB: l'Eglise catholique s'excuse pour des adoptions forcées de 1945 à 1976

03/11/16 à 01:53 - Mise à jour à 01:55

Source: Belga

(Belga) Le chef de l'Eglise catholique en Angleterre a présenté ses excuses pour la douleur causée à des centaines de milliers de filles-mères contraintes d'abandonner leur bébé à l'adoption entre 1945 et 1976.

Le cardinal Vincent Nichols, archevêque de Westminster, a affirmé, dans un documentaire de la chaîne ITV baptisé "le scandale des adoptions en Grande-Bretagne" et qui doit être diffusé le 9 novembre, que les pratiques des agences d'adoptions qui agissaient au nom de l'Eglise catholique avaient "manqué de compassion et de sensibilité". "L'Eglise catholique comprend et reconnait la souffrance causée par le fait d'abandonner un enfant via l'adoption", a-t-il dit. "Les pratiques de toutes les agences d'adoption reflétaient les valeurs sociales de l'époque et manquaient parfois de compassion et de sensibilité", a-t-il indiqué, ajoutant "présenter ses excuses pour la douleur causée par les agences agissant au nom de l'Eglise catholique". L'avocate Carolynn Gallwey, qui appelle la ministre de l'Intérieur Amber Rudd à lancer une enquête publique, a expliqué dans le documentaire qu'on avait "dit à ces femmes de ne pas parler de ce qui leur était arrivé. Mais maintenant, elles ont le droit de voir ce qui leur est arrivé être reconnu, et la seule façon de le faire passe par une enquête publique". Entre 1945 et 1976, un demi-million d'adoptions ont eu lieu et concernaient majoritairement des enfants nés de jeunes mères célibataires qui étaient prises en charge par des organisations religieuses liées à l'Eglise catholique, l'Eglise anglicane ou l'armée du Salut. (Belga)

Nos partenaires