GB: fin de toutes les poursuites judiciaires dans le scandale des écoutes téléphoniques

11/12/15 à 12:43 - Mise à jour à 12:43

Source: Belga

(Belga) Le parquet britannique a abandonné vendredi, faute de preuves suffisantes, toutes les poursuites judiciaires encore en cours dans le scandale des écoutes téléphoniques qui avait entraîné en 2011 la fermeture du tabloïd News of The World (NoTW).

GB: fin de toutes les poursuites judiciaires dans le scandale des écoutes téléphoniques

GB: fin de toutes les poursuites judiciaires dans le scandale des écoutes téléphoniques © BELGA

Les services du procureur de la couronne (CPS) "ont regardé en détail les dossiers complets transmis par la police, sur la responsabilité de News Group Newspapers (qui fait partie de la division britannique de News Corp, NDLR) et sur dix journalistes du Mirror Group Newspapers pour des écoutes téléphoniques présumées", a déclaré Alison Saunders du CPS. "Après une analyse approfondie, nous avons décidé qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves pour avoir des perspectives réalistes de condamnation et donc plus aucune action ne sera prise dans ces affaires", a-t-elle ajouté. "Ces décisions mettent un terme aux enquêtes du CPS sur cette affaire des écoutes téléphoniques", a-t-elle encore déclaré. "Comme je l'ai dit depuis le début de l'enquête il y a trois ans, je n'ai jamais écouté illégalement un téléphone et je n'ai jamais dit à personne de le faire", a déclaré vendredi sur Twitter Piers Morgan, ancien rédacteur en chef du Daily Mirror qui faisait parti des dix journalistes poursuivis. Au cours de trois ans d'enquête sur ce scandale, le parquet britannique aura mené douze poursuites judiciaires et obtenu neuf condamnations, dont celle d'Andy Coulson, ancien rédacteur en chef du News of the World, le tabloïd au coeur du scandale. Ex-conseiller en communication du Premier ministre britannique David Cameron, Andy Coulson a ainsi été condamné à 18 mois de prison en juillet 2014. Par contre, l'ex-"reine des tabloïds" Rebekah Brooks, qui était directrice de la branche britannique du groupe du magnat des médias Rupert Murdoch entre 2009 et 2011 et une autre proche de David Cameron, en est sortie blanchie. Début septembre, à peine plus d'un an après son acquittement, elle a repris les rênes de News Corp. (Belga)

Nos partenaires