GB: accusé de harcèlement sexuel, le ministre de la Défense démissionne

02/11/17 à 07:03 - Mise à jour à 07:05

Source: Belga

(Belga) Accusé de harcèlement sexuel, le ministre britannique de la Défense Michael Fallon a démissionné mercredi, a indiqué un porte-parole du ministère à l'AFP. Accusé d'une attitude déplacée envers une femme, M. Fallon a déclaré à la BBC que son comportement dans le passé n'avait "peut-être pas été à la hauteur".

Le ministre avait été accusé d'avoir posé sa main sur le genou d'une journaliste au cours d'un dîner, lors de la conférence du parti conservateur, en 2012. Il a ajouté que ce qui aurait été "acceptable il y a 10 ou 15 ne l'était clairement plus désormais". Dans sa lettre de démission, il explique qu'un "certain nombre d'allégations ont refait surface au sujet de membres du Parlement, dont certaines au sujet de mon comportement passé". Il souligne: "beaucoup de celles-ci sont fausses mais je reconnais que par le passé je n'ai pas été à la hauteur des Forces armées que j'ai eu l'honneur de représenter". Il est le premier représentant politique à démissionner depuis la libération de la parole sur le harcèlement sexuel suite à la révélation du scandale du producteur Harvey Weinstein dans le milieu cinématographique aux USA. La Première ministre britannique Theresa May a apprécié "le sérieux" avec lequel M. Fallon a considéré son rôle au sein de son cabinet; saluant l'exemple que son ancien ministre souhaite présenter. Elle accepté sa démission et rendu hommage à sa "longue et impressionnante" carrière ministérielle, M. Fallon ayant exercé dans quatre départements d'Etat sous quatre Premiers ministres britanniques. (Belga)

Nos partenaires