Game over ! Play again ?

03/09/10 à 17:11 - Mise à jour à 17:11

Source: Le Vif

La dernière tentative du préformateur Elio Di Rupo d'arriver à un accord entre sept partis pour une future réforme de l'Etat a échoué vendredi après-midi après quelques heures de discussions tendues.

Game over ! Play again ?

© Belga

Après le blocage constaté dans la nuit de samedi à dimanche et le rapport fait par le préformateur au Roi dimanche soir, M. Di Rupo a entamé une série de contacts bilatéraux. Il a rencontré tous les partis concernés et a, une nouvelle fois, vu longuement jeudi le président de la N-VA Bart De Wever.

Jeudi en début de soirée, M. Di Rupo a dit dans des déclarations aux chaînes de télévision qu'il allait essayer à nouveau de formuler une proposition pour trouver un accord. Alors que le ton du préformateur était particulièrement pessimiste, il avait toutefois précisé qu'il gardait l'espoir "jusqu'à la dernière seconde".

Sa dernière proposition n'a pas rallié l'approbation de tous malgré la prise de position, vendredi matin, du ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) qui a invité le président de la N-VA Bart De Wever à "démontrer sa capacité à pouvoir sceller un accord".

M. Peeters mettait ainsi la pression sur les nationalistes flamands. Sa déclaration pouvait signifier que les démocrates-chrétiens n'avaient pas l'intention de continuer à suivre la N-VA jusqu'au bout.

La réunion à 7 avait été convoquée par Elio Di Rupo à 11 heures, vendredi matin, au cabinet du ministre wallon Jean-Claude Marcourt. Elle a commencé avec un peu de retard et s'est terminée sur un constat d'échec. "Game over" ou "over and out" ont été les expressions utilisées par des porte-parole de partis concernés. Le premier message est parvenu à l'agence Belga à 16 heures 10 et le deuxième à 16 heures 12.

Quelques minutes plus tard, le porte-parole d'Elio Di Rupo faisait savoir que le préformateur se rendait chez le Roi et qu'il tiendrait ensuite une conférence de presse.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires