Galant veut davantage de places dans des trains connectés et à l'heure

10/07/15 à 17:33 - Mise à jour à 17:29

Source: Belga

"La pérennité même du rail est en danger si l'on ne change la culture d'entreprise au sein du groupe SNCB", a lancé la ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant, vendredi après-midi lors d'une conférence de presse de présentation de sa "vision stratégique pour le rail en Belgique", approuvée par le conseil des ministres le matin même.

Galant veut davantage de places dans des trains connectés et à l'heure

© BELGA

Ce plan prévoit notamment une augmentation de la productivité du personnel de 4% et une attention accrue à la clientèle via l'augmentation du nombre de places, une plus grande exigence en matière de ponctualité et des trains connectés à internet. D'ici 2019, Jacqueline Galant souhaite arriver à un taux de "ponctualité pondérée" de 90%, rappelant qu'en 2014, la SNCB affichait un taux de ponctualité de 86,4%. D'ici 2030, la ministre annonce 160.000 places assises supplémentaires ainsi que la présence du Wi-fi dans les trains.

Jacqueline Galant a aussi mis l'accent sur l'intermodalité et les collaborations avec les sociétés régionales TEC, De Lijn et Stib. La concertation avec les Régions est également prévue via la création d'une cellule d'investissement qui regroupera les régions, la SNCB et Infrabel sous la coordination du SPF Mobilité. Celle-ci sera notamment chargée de l'élaboration d'un nouveau Plan Pluriannuel d'Investissement (PPI) 2015-2019, qui remplacera l'actuel PPI 2013-2025 dont la suppression a été décidée.

La ministre a aussi exprimé son intention de mettre en vente des tickets dans des librairies, des administrations communales ou encore des supermarchés, prenant exemple sur la politique menée par bpost.

Le personnel devra pour sa part augmenter sa productivité de 4%. Tous les départs à la pension ne seront pas renouvelés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires