Gaia salue la décision du groupe Nestlé de bannir les ?ufs de poules en cages

02/11/17 à 12:55 - Mise à jour à 12:56

Source: Belga

(Belga) Le groupe Nestlé a annoncé vouloir s'engager à ne plus utiliser d'?ufs de poules élevées en cages dans l'élaboration de ses produits d'ici la fin 2020, dans l'Union européenne et aux Etats-Unis. L'association de défense des animaux Gaia a tenu jeudi à saluer cette nouvelle: "la décision du géant mondial de l'agroalimentaire délivrera des millions de poules pondeuses des cages, et est une preuve supplémentaire que l'élevage des poules en cages est véritablement en train d'être relégué au passé", a souligné la directrice de Gaia, Ann De Greef.

Cet engagement est le résultat de négociations avec l'Open Wing Alliance, une coalition internationale d'associations de défense des animaux, dont Gaia est le représentant en Belgique, et qui affiche l'objectif d'éliminer l'élevage en batterie des poules pondeuses, détaille l'association dans un communiqué. Nestlé souhaite même aller plus loin et dit vouloir s'engager à l'échelle mondiale d'ici 2025. "Gageons que cette formidable annonce trouvera vite écho auprès des autres acteurs de l'agroalimentaire et de la distribution qui n'ont pas encore formulé d'engagement clair à ce sujet", ajoute Mme De Greef. De nombreux autres leaders mondiaux dans les domaines de l'agroalimentaire, de la distribution et de la restauration collective ont également fait part de leur engagement à ne plus utiliser d'?ufs frais de poules élevées en cages à l'échelle européenne ou mondiale, selon Gaia. Parmi eux, on compte notamment Accor Hotels, InterContinental Hotels, General Mills, Mondelez, Kellogg's, Unilever, ou encore Compass Group, Elior Group, Sodexo et Makro/Metro. En Belgique, de nombreux groupes de restauration, supermarchés et marques alimentaires - comme McDonald's, Pizza Hut, Lu, Vandemoortele, Devos Lemmens ou encore Colruyt et Lidl (produits de marque propre) - ont déjà franchi le pas. (Belga)

Nos partenaires