Gaia salue l'interdiction d'abattage sans étourdissement sur des sites temporaires

29/05/18 à 11:35 - Mise à jour à 11:42

Source: Belga

(Belga) "C'est une belle journée", a réagi mardi le président de Gaia, Michel Vandenbosch, à la suite d'un arrêt de la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE), saisie par le tribunal de première instance néerlandophone de Bruxelles, selon lequel les abattages rituels sans étourdissement ne peuvent avoir lieu que dans un abattoir agréé. Michel Vandenbosch se dit optimiste au sujet de deux autres procédures en cours devant la Cour constitutionnelle.

Le président de l'association de défense des animaux était présent à l'audience de la CJUE. "Je voulais entendre personnellement l'arrêt de la bouche des juges européens", déclare-t-il. "La Cour est claire et ne laisse aucune place au doute: le règlement européen de 2009 sur la protection des animaux au moment de leur mise à mort n'enfreint pas la liberté de religion. L'abattage sans étourdissement sur les sites temporaires était, est et restera illégal." Michel Vandenbosch rappelle que deux dossiers sont encore pendants devant la Cour constitutionnelle, concernant une interdiction générale de l'abattage rituel sans étourdissement tant en Wallonie qu'en Flandre dès 2019. "L'arrêt nous donne de l'espoir par rapport à ces deux dossiers", ajoute le président de Gaia. Il n'y a pas de possibilité d'appel à la suite de cet arrêt de la Cour de Justice de l'Union européenne. (Belga)

Nos partenaires