GAIA fustige la vente de viande de cheval provenant d'Amérique latine

08/03/16 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Belga

(Belga) La viande de cheval en provenance d'Amérique latine et vendue dans les supermarchés belges est issue d'animaux maltraités, dénonce mardi l'organisation de défense des droits des animaux (GAIA). L'association appelle d'ailleurs les supermarchés à ne plus vendre ce type de viande.

GAIA fustige la vente de viande de cheval provenant d'Amérique latine

GAIA fustige la vente de viande de cheval provenant d'Amérique latine © BELGA

Les animaux destinés à la consommation sont l'objet de mauvais traitements systématiques en Argentine et en Uruguay selon le Tierschutzbund Zürich et l'Animal Welfare Foundation, deux associations partenaires de GAIA. Les chevaux seraient ainsi maltraités tout au long du trajet, des lieux de rassemblement aux abattoirs. GAIA appelle dès lors les supermarchés belges, comme Carrefour et Delhaize, à ne plus proposer une telle viande à la vente. L'Argentine a exporté en 2015 quelque 1.700 tonnes et l'Uruguay 1.030 tonnes de viande de cheval à destination de la Belgique. Une attitude dénoncée toutefois par le porte-parole de la Fédération belge de la Viande (Febev), Yannick Hindryckx, pour qui "Gaia utilise à nouveau des images non datées prises à différents endroits. Nous ne voyons vraiment pas quel est leur objectif sauf, peut-être, récolter des fonds." Selon Yannick Hindryckx, cette campagne rappelle celle lancée par GAIA au mois de juin de l'année dernière quand l'organisation avait diffusé un spot télévisé fustigeant les pratiques entourant la production de viande chevaline en Argentine. La Febev avait alors qualifié la campagne de "biaisée" et les images utilisées "de tirées totalement de leur contexte". (Belga)

Nos partenaires