Gaia filme des maltraitances dans des élevages industriels de volaille en Flandre

13/03/18 à 13:28 - Mise à jour à 13:35

Source: Belga

(Belga) L'organisation de défense des animaux Gaia diffuse à nouveau des images de maltraitance animale, cette fois dans des élevages de volaille en Flandre. Les images ont été prises entre octobre et décembre 2017 dans six établissements. Gaia accuse les supermarchés d'être complices de ces faits et affirme que le label de qualité "Belplume" n'est qu'un leurre.

Les images montrent des animaux rampants sur le sol. "On comprend pourquoi la viande de volaille n'est pas chère, ce sont les animaux qui paient", avance le président de Gaia, Michel Vandenbosch. Le secteur élève une race de poulet exploitée à l'infini qui produit beaucoup de viande à court terme. Les animaux sont parqués dans des enclos surpeuplés. Gaia exige qu'on se tourne plutôt vers des races qui grandissent plus lentement et à qui on assurerait de meilleures conditions de vie. D'après Gaia, la responsabilité des supermarchés est grande car ils seraient co-responsables de maltraitance animale en proposant aux consommateurs des prix dérisoires. Neuf élevages de volaille sur dix en Belgique adhèrent au label "Belplume" dont l'une des quatre lignes de force est "le souci pour la santé et le bien-être des animaux". "A la vision de nos images, on voit qu'en pratique, il n'en est rien", affirme M. Vandenbosch. "La législation est insuffisante", poursuit le président de Gaia. "La directive européenne de 2007 transposée dans la loi belge prévoit une réglementation minimale et même celle-là n'est pas respectée". (Belga)

Nos partenaires