Gabriel Ringlet appelle Mgr Léonard à la démission

03/11/10 à 09:25 - Mise à jour à 09:25

Source: Le Vif

Le prêtre et ancien vice-recteur de l'UCL Gabriel Ringlet a appelé mercredi sur les ondes de La Première (RTBF) l'archevêque André Léonard à présenter sa démission, en raison de son "isolement" actuel consécutif à ses prises de position polémiques depuis son entrée en fonction. "

Gabriel Ringlet appelle Mgr Léonard à la démission

© BELGA

"Qu'il reste archevêque ou qu'il soit amené lui-même (...) à donner sa démission (...), rien ne sera plus comme avant", a estimé Gabriel Ringlet. Il concède toutefois qu'il y aurait peu de chance qu'une démission d'André Léonard soit acceptée à Rome, "mais il devrait poser ce geste, ce serait un grand geste de sa part, ça l'élargirait...".

Pour Gabriel Ringlet, le mouvement de fond qui isole actuellement l'archevêque de Malines-Bruxelles appelle un grand débat dans l'Eglise catholique belge. "Il n'est plus possible aujourd'hui, avec ou sans Mgr Léonard, que les grandes questions éthiques et d'organisation de l'Eglise ne soient pas débattues au grand jour", estime-t-il. Et de citer le cas des divorcés-remariés exclus de communion, du discours "insupportable" qui a été prononcé sur le sida, de la bioéthique, etc.

L'archevêque de Malines-Bruxelles André Léonard a suscité ces derniers mois de nombreuses réactions des mondes politique et catholique après des déclarations polémiques sur la justice et le sida ainsi que sur la justice et les prêtres pédophiles, avant d'être désavoué mardi par son propre porte-parole.

"La démission de Mgr Léonard l'honorerait"

La démission de Mgr Léonard de son poste au sein du pouvoir organisateur de l'UCL l'honorerait, a déclaré Bruno Delvaux, recteur de l'Université catholique de Louvain mercredi sur les ondes de La Première.

Un professeur de l'UCL a lancé une pétition réclamant la démission de Mgr Léonard en tant que grand chancelier du pouvoir organisateur de l'UCL. Elle fait mouche et les signatures s'accumulent, selon la RTBF.

Les autorités de l'université, par la voix de son recteur Bruno Delvaux, disent "partager le malaise ressenti au sein de la communauté universitaire" suscité par les récentes prises de position du prélat.

Quant à l'objet de la pétition, c'est à dire la demande de démission de Mgr Léonard du PO, le recteur précise que cette demande "est adressée à une personne et que c'est à cette personne de décider" mais,
dit-il encore, "je pense que ça l'honorerait".

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires