Gabon: "Bongo se maintient au pouvoir par le fer, le feu et le sang", dénonce Jean Ping

14/07/17 à 09:11 - Mise à jour à 09:13

Source: Belga

(Belga) Jean Ping, le candidat de l'opposition lors de la dernière élection présidentielle gabonaise en août 2016 face au président sortant Ali Bongo, était jeudi à Bruxelles pour plaider sa cause auprès de partenaires européens. Battu de quelque 5.000 voix seulement alors que le scrutin a essuyé de nombreuses critiques de la part des observateurs européens, M. Ping entend rappeler aux Européens qu'il est le président élu et que M. Bongo n'a plus aucune légitimité pour exercer les fonctions de chef de l'Etat gabonais.

A Bruxelles, Jean Ping a notamment rencontré les députés européens Louis Michel, Marie Arena, Cécile Kyenge et Jo Leinen, ainsi que Koen Vervaeke, le directeur de la diplomatie européenne pour l'Afrique. Il veut d'abord sensibiliser ces responsables au "drame" que vit actuellement le Gabon. Le petit pays d'Afrique équatoriale est en proie à des tensions importantes depuis un an. Les violences qui avaient directement suivi la réélection contestée du président Ali Bongo avaient fait plusieurs dizaines de morts. Selon M. Ping, qui réside toujours à Libreville malgré les menaces de mort, les Gabonais sont fatigués d'observer "le cercle vicieux" dans lequel s'est enfermé le pays et les tensions demeurent très vives. "La crainte de la violence est toujours présente, il faut essayer les autres voies", explique Jean Ping. "Ali Bongo s'est maintenu au pouvoir par le fer, le feu et le sang." L'Association Cultures & Progrès, qui soutient les droits de l'Homme et la démocratie sur le continent africain, a organisé la tournée bruxelloise de M. Ping pour rappeler qu'il est le président élu par les Gabonais en août dernier. "La situation des droits de l'Homme se détériore très vite au Gabon. Les droits civils et politiques sont dans une situation gravissime, mais les droits économiques, sociaux et culturels sont également menacés", explique le président de l'association Dimitri Verdonck. (Belga)

Nos partenaires