Fusillade à San Bernardino - Enrique Marquez, ami du couple de tueurs, inculpé pour complot terroriste

18/12/15 à 02:43 - Mise à jour à 02:43

Source: Belga

(Belga) Enrique Marquez, ami de Syed Farook, un des deux tueurs de San Bernardino, a été arrêté jeudi et inculpé par les autorités fédérales pour des projets d'attentat avec Farook en 2011 et 2012.

Fusillade à San Bernardino - Enrique Marquez, ami du couple de tueurs, inculpé pour complot terroriste

Fusillade à San Bernardino - Enrique Marquez, ami du couple de tueurs, inculpé pour complot terroriste © BELGA

Il est aussi poursuivi pour avoir illégalement acheté deux fusils utilisés pendant l'attentat qui a fait 14 morts il y a deux semaines à San Bernardino, et pour "avoir trompé les services fédéraux de l'immigration en faisant un mariage blanc avec une femme de la famille de Farook", selon le département américain de la Justice. Marquez, 24 ans, est un ami de longue date de Syed Farook, auteur avec sa femme Tashfeen Malik de l'attentat du 2 décembre, le plus meurtrier aux Etats-Unis depuis ceux du 11 septembre 2001. Farook et Malik sont morts le 2 décembre à la suite d'un échange de tirs avec la police. L'accusé "a été arrêté (jeudi) par des agents spéciaux de la police fédérale (FBI), et devrait être déféré plus tard jeudi devant un tribunal fédéral de Riverside, ville située à côté de San Bernardino (Californie) où il réside. "Bien qu'il n'y ait actuellement pas de preuve que M. Marquez ait participé à l'attentat du 2 décembre ou ait été au courant qu'il se préparait, son achat de deux armes à feu et le fait qu'il n'ait pas prévenu les autorités du projet de Farook de commettre un crime de masse ont eu des conséquences fatales", affirme la procureure fédérale du centre de la Californie Eileen Decker, dans le communiqué. Enrique Marquez est la première personne inculpée dans le cadre de la tuerie de San Bernardino. Il avait appelé les urgences plusieurs heures après le massacre, indiquant vouloir se suicider car son voisin avait utilisé son arme pendant la fusillade. (Belga)

Nos partenaires