Fusillade à Orlando - La police a enfoncé un mur de la discothèque à l'aide d'un véhicule blindé

13/06/16 à 18:17 - Mise à jour à 18:17

Source: Belga

(Belga) Afin de libérer les otages détenus par l'auteur de la fusillade d'Orlando, la police a enfoncé l'un des murs du nightclub à l'aide d'un véhicule blindé. John Mina, le chef de la police, a précisé que les agents avaient d'abord tenté de créer à l'explosif une brèche par laquelle les otages auraient pu s'échapper mais l'explosion n'a pas suffi.

"Nous avons l'impression que sans cela, il y aurait eu encore plus de victimes", a indiqué John Mina. De nombreux clients de la boîte de nuit ont pu fuir grâce à cette brèche créée par le blindé. Le tireur lui-même l'a emprunté, s'est retrouvé dehors et a continué à tirer... John Mina a aussi affirmé qu'Omar Mateen avait appelé le 911 après les premiers tirs, afin de communiquer son allégeance au groupe terroriste Etat islamique (EI). Selon le chef de la police, l'auteur des faits a appelé depuis des toilettes où il s'était retranché. Le dernier bilan du carnage fait état de 49 morts. La 50e personne décédée est le tireur. Quarante-huit des 49 victimes ont été identifiées. (Belga)

Nos partenaires