Fumer dans les parcs d'attractions sera bientôt interdit

28/06/16 à 14:42 - Mise à jour à 15:09

Source: De Standaard

Après les propositions de loi visant à interdire de fumer dans les voitures en présence de mineurs et à commercialiser le paquet neutre, les parcs d'attractions belges ont décidé ensemble de durcir les règles contre le tabagisme. Les visiteurs ne seront plus autorisés à fumer dans les files d'attente et à proximité des aires de jeux.

Fumer dans les parcs d'attractions sera bientôt interdit

© iStock

Les fumeurs ne pourront désormais plus fumer partout. L'objectif de cette mesure est de protéger les enfants et les jeunes du tabagisme passif. La Coalition nationale contre le tabac rappelait en septembre dernier: "La fumée secondaire rend les enfants plus vulnérables face à la méningite, aux infections pulmonaires, à la bronchite chronique et aux infections de l'oreille. Elle augmente également les symptômes de l'asthme et le risque de développer dans leur vie adulte un cancer ou des maladies cardiovasculaires".

Pour les parcs d'attractions belges, le durcissement des règles est dans l'intérêt des enfants. "La fumée est dévastatrice pour les enfants. Ils respirent plus vite que les adultes, ce qui les rend plus vulnérables", explique Steven van den Kerckhof, CEO du groupe Plopsa.

L'University College Dublin s'est intéressé à l'interdiction de fumer dans les lieux publics et a démontré, à travers une étude, les effets bénéfiques de cette mesure. "Nos données confirment que l'interdiction de fumer dans les espaces publics contribue à améliorer la santé de la population, en particulier celle des non-fumeurs et singulièrement sur le plan cardiovasculaire". Par contre, l'interdiction ne semble pas avoir d'impact sur la consommation de tabac chez les jeunes. Cependant, plus un enfant est exposé au tabagisme, plus il y a de risque qu'il devienne fumeur à son tour.

En savoir plus sur:

Nos partenaires